Jungle Baboo

Jungle Baboo

 

Un passage de Jungle Baboo au magasin, histoire de tester un micro.

Il est bientôt midi, je lui propose de le filmer comme ça, à chaud pour une petite démo, il y a un peu de monde, on se donne rendez vous à 14 heures, et on fait deux sets dans la foulée, Jonathan improvise un truc sur la monomachine, c’est dans la boite.

Il travaille avec un Beta 57 Shure, qui est hypercardioide, on compare avec un Beta 58 Shure, qui lui est cardioide. Les deux micros captent dans l’axe , mais la restitution des fréquences n’est pas la même, quand on déplace le micro devant la bouche. Pour la Beat Box, le rôle du micro est prépondérant, le placement est précis et varie énormément en fonction des sonorités.

Au début, il y a déjà presque deux ans, on était parti sur un micro pour percussion, un e604 Sennheiser, petit format, léger et qui supporte bien les grosses  pressions acoustiques. Ce qu’on avait oublié, c’est que le micro ramasse un maximum de postillons, et oui ! et les micros conçus pour des fûts de batterie ne sont pas protégés contre ces projections. Un petit mois d’essai plus tard, le micro est revenu au magasin avec un cellule HS.

Les micros type SM58, et tous les micros dynamiques pour chanteur sont munis d’une bonnette interne, derrière une grille métallique relativement serrée. La durée de vie de ce type de micro n’est plus à démontrer, le SM58 a fêté ses 40 ans cette année.

Si la BeatBox vous intéresse, allez cliquer sur la vidéo.

 

 

 
 
 

Publié par Pianotech, le 17 Nov 2008
Mots clés de cet article
Prcedent
Benoit Georges , technicien essayé et approuvé.
Suivant
SSL Matrix test
Les commentaires des utilisateurs :
Vous devez vous connecter ou créer un compte pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous connecter